AccueilAccédez à tous les cas des précedents histoséminairesPage dédiée à la formationConsultez les dates intéressant la dermatopathologieInscrivez vous au club, à la liste de diffusion, écrivez nous
  mercredi 21 novembreIdentifiez vous


Novembre 2018 - Carrefour Pathologie


Présentateurs : A. Bennani, A. Miry (B. CHU Mohamed VI Oujda - Laboratoire d'Epidémiologie, Recherche Clinique et Santé Publique, Maroc)
1Femme de 21 ans suivie pour xeroderma pigmentosum et présentant une lésion nodulaire ulcérée de 2cm de grand axe du cuir chevelu.
Présentateurs : M. Donzel (1), M. Zidane-Marinnes (2), S. Paindavoine (1), R. Breheret (3), A Croue (4), A de la Fouchardière (1) (Département de bio pathologie, Centre Léon Bérard, Lyon (1), Département de pathologie cellulaire et tissulaire, CHU Angers (2), Service ORL-CCF, CHU Angers (3), Service de dermatologie, CHU Angers (4). )
2Patient de 27 ans sans antécédent ni intoxication ethylo-tabagique, consultant pour une lésion ulcérée de 4cm du palais évoluant depuis 3 ans. La première biopsie concluait à une « prolifération mélanocytaire inclassée ». La première biopsie et l’exérèse ont été envoyées au centre Léon Bérard pour relecture.
Présentateurs : Aline Baltrès (1), Aicha Salhi (2), Daniel Pissaloux (1), Franck Tirode (1,3), Sylvie Fraitag (4), Arnaud de la Fouchardière (1,5) (Département de biopathologie, Centre Léon Bérard, Lyon, France (1), Département de dermatologie, Clinique Les Orangers, Alger (2), Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS 5286, INSERM U1052, Centre de recherche en cancérologie de Lyon (3) Dép)
3Une petite fille a présenté à la naissance un naevus géant congénital (NGC) de la région lombo-sacrée. À 20 jours de vie, apparition d’une papule centrale de petite taille atteignant 10 cm à l’âge de 14 mois. Il s’agit d’une masse pédiculée caractérisée par son aspect cérébriforme, polylobulé avec des zones nécrotiques.
Présentateurs : Yoan Ditchi, Emmanuelle Diaz, Paul Duriez ()
4Patiente de 67 ans, ayant pour antécédents un diabète de type 2,une HTA et une dyslipidémie, avec traitement médical adapté. On retrouve un pèlerinage récent à la Mecque. Elle est hospitalisée depuis un mois en maladie infectieuse pour altération de l’état général avec fièvre et amaigrissement. L’examen clinique est sans particularité. La biologie montre une cytolyse, une cholestase, un syndrome inflammatoire avec anémie, des LDH augmentés, un TP abaissé ainsi qu’une hypoalbuminémie. La TDM abdomino-pelvienne montre une panniculite mésentérique aspécifique. La radio de thorax, le PET scan et l’échographie transthoracique sont sans anomalie. Devant l’absence d’orientation diagnostique, une biopsie en peau saine est réalisée.
Présentateurs : Hussein SALAME NASSEREDDINE, Lydia DESCHAMPS (CHU Bichat, Paris)
5Patiente de 79 ans. Eruption cutanée disséminée sans fièvre et sans atteinte muqueuse. Depuis un mois, elle présente une éruption plus ou moins prurigineuse d’aspect annulaire prédominant au niveau du tronc, des racines des membres et respectant la face. Il s’agit de la troisième éruption en 2 ans. Les deux épisodes précédents étaient spontanément régressifs. On note une polymédication avec prise de levothyrox (thyroïdectomie il y’a 17 ans), coumadine (épisodes emboliques, troubles du rythme cardiaque), lasilix, β-bloquants, et aldactone (pour insuffisance rénale, insuffisance cardiaque et hypertension artérielle).
Présentateurs : Marine Cascarino, Stéphanie Leclerc-Mercier, Smaïl Hadj-Rabia, Sylvie Fraitag (CHU Necker-Enfants-Malades et hôpital Saint-Joseph, Paris )
6Garçon de six ans, atteint de sclérose tubéreuse de Bourneville diagnostiquée à l'âge de un an, présentant une masse occipitale sous cutanée de 25 cm x 7 cm, sans atteinte osseuse, augmentant progressivement de taille depuis l’âge de trois mois. Devant la gêne esthétique, décision d'une exérèse chirurgicale en deux temps devant la taille de la lésion.
Présentateurs : Anne Goiset, Julien Seneschal, Béatrice Vergier (Bordeaux)
7Homme de 55 ans, arthralgies des petites articulations, synovite et apparition de lésions cutanées (Fig 1 et 2).
Présentateurs : Thomas Depoilly, Nicolas Ortonne (Département de pathologie, CHU Henri Mondor, Paris-Créteil)
8Patiente de 33 ans aux antécédents de périartérite noueuse en 2010 avec atteinte neurologique et de pose d’un anneau gastrique.
En mai 2018, elle présente des placards eczématiformes du dos des deux mains. Biopsie cutanée de la main gauche.




Club de DermatoPathologie
Site de l'Association pour le Développement de la DermatoPathologie
www.dermatopathologie.fr
pour toute information : vaguemestre : Jeannine Wechsler
responsable du site et conception : Béatrice Vergier
conception et réalisation : Martin Vergier
© droits réservés Club de Dermatopathologie (ADDP) 2004
recharger cache