AccueilAccédez à tous les cas des précedents histoséminairesPage dédiée à la formationConsultez les dates intéressant la dermatopathologieInscrivez vous au club, à la liste de diffusion, écrivez nous
  mercredi 20 juinIdentifiez vous


Mai 2018_ASSISES de Pathologie_Marseille


Présentateurs : Selma CHAIEB, Lydia DESCHAMPS, Florence BRUNET-POSSENTI, Maxime BATTISTELLA (Hôpital Saint Louis et Hôpital Bichat, Paris)
1Un patient agé de 25 ans, sans antécédents notables a consulté pour deux papulo-nodules de la face postérieure de la cuisse droite, évoluant depuis 3 à 6 mois, centimétriques, dermohypodermiques, infiltrés et hyperalgiques à la palpation. Il a bénéficié d’une exérèse initiale incomplète de ces lésions.
Les nodules ont ensuite récidivé en regard de la cicatrice. Le TEP scanner a mis en évidence 2 nodules hypodenses hypermétaboliques de la face postérieure de la cuisse droite. L’un était intra-musculaire, situé au niveau du muscle semi-membraneux et le second était hypodermique.
Présentateurs : Sébastien TAIX (Service d’Anatomie Pathologique CRLCC Institut Paoli Calmettes , Marseille)
2Homme de 73 ans. Multiples plaques fixes depuis plusieurs mois (tronc, jambes, bras).
Présentateurs : Agathe BOUCRAUT, Nicolas MACAGNO (Hôpital Timone, Marseille)
3Enfant de 7 ans - histoire de lésions vésiculo-crouteuses au niveau du nez, du lobe de l’oreille, des membres supérieurs et du tronc évoluant depuis 3 ans, récidivantes. Elles apparaissent en été et laissant place à des cicatrices varioliformes. L’enfant ne présente pas d’altération de l’état général, ni d’hépatosplénomégalie ni d’adénopathie.
Présentateurs : Aurélie HAFFNER, Nicolas MACAGNO (CHU, Marseille)
4Un patient de 94 ans était pris en charge dans le service de cancérologie cutanée de la Timone pour une volumineuse lésion hémorragique de l’épaule gauche mesurant 10 cm évoluant depuis plusieurs mois.
Présentateurs : Elicia MOLINES, Nicolas MACAGNO (CHU, Marseille)
5Homme de 40 ans, sans antécédent. Apparition d’une lésion nodulaire isolée de l’abdomen, cliniquement suspecte d’histiocytofibrome.
Présentateurs : Nicolas Macagno (CHU, Marseille)
6Un nævus congénital du scalp de taille moyenne (Figure 1, haut) a bénéficié d’une exérèse chez un enfant de 18 mois. L’exérèse est demeurée incomplète et l’enfant perdu de vue, puis à l’âge de 4 ans, l’apparition d’un nouveau nodule à croissance rapide, à la surface externe tendue et lisse (Figure 1, bas), sans ulcération, a rapidement motivé une nouvelle consultation et une exérèse a été pratiquée en urgence.
Présentateurs : Julien TOUZLIAN, Sébastien TAIX (Service d’Anatomie Pathologique - CRLCC Institut Paoli-Calmettes, Marseille)
7Jeune garçon de 10 ans, sans antécédent, présentant une lésion cutanée unique papulo-nodulaire de la joue gauche évoluant depuis 6 mois.
Présentateurs : Fanny Beltzung (Anatomie et Cytologie Pathologiques - Clermont-Ferrand)
8Une femme de 26 ans, aide-soignante au bloc opératoire, présente une lésion frontale de 4 mm polypoïde, angiomateuse, saignant au contact (bonnet chirurgical). Elle est apparue il y a 3 semaines (décembre 2017) suite à l’auto extraction d’un « comédon » 1 mois plus tôt. Cette patiente ne présente pas d’antécédents médicaux ni chirurgicaux.
Une exérèse de la lésion est réalisée.




Club de DermatoPathologie
Site de l'Association pour le Développement de la DermatoPathologie
www.dermatopathologie.fr
pour toute information : vaguemestre : Jeannine Wechsler
responsable du site et conception : Béatrice Vergier
conception et réalisation : Martin Vergier
© droits réservés Club de Dermatopathologie (ADDP) 2004
recharger cache