Top
Image Alt

Dermatopathologie

  /  Bibliothèque de cas   /  2020-11 - Carrefour Pathologie   /  Cas 01 – Novembre 2020 – Carrefour Pathologie

Cas 01 – Novembre 2020 – Carrefour Pathologie

Résolu
Présentateurs: William Pouillot1, François Aubin2, Mary Joly2, Serge Guyétant1, Mahtab Samimi1, Thibault Kervarrec1
CHU: 1 : CHRU de Tours ; 2 : CHRU de Besançon
Renseignements cliniques:

Patiente de 86 ans avec nombreuses comorbiditées (cardiopathie ischémique, HTAP, syndrome d’apnée du sommeil) consultant pour une lésion ulcérée profonde de la jambe droite. Diagnostic clinique : hypodermite nodulaire ? nécrobiose lipoïdique ?

Diagnostic proposé: Carcinome neuroendocrine à grandes cellules primitivement cutané
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Description histologique

Biopsies chirurgicales fragmentées intéressant une prolifération tumorale carcinomateuse s’organisant sous la forme de massifs et travées de cellules à large cytoplasme éosinophile et à noyau volumineux. Par places, ces cellules tumorales semblent adopter une inflexion malpighienne et sont associées à des plages de dyskératose ou de nécrose.
Etude immunohistochimique : la prolifération tumorale exprimait BerEP4, Chromogranine A, les cytokératines 5/6, 7, 14, et 20 (marquage diffus), EMA, Neurofilament, NSE et TTF-1 (marquage focal). Absence de marquage par les anticorps anti p40 et anti-grand antigène T.
Bilan d’extension (TDM-TAP+PET scanner) : absence de localisation profonde