Top
Image Alt

Dermatopathologie

  /  Bibliothèque de cas   /  2020-11 - Carrefour Pathologie   /  Cas 5 – Novembre 2020 – Carrefour Pathologie

Cas 5 – Novembre 2020 – Carrefour Pathologie

Résolu
Présentateurs: Marie Donzel1-3, Olivier Harou1, Brigitte Chouvet1, Alexandra Traverse Glehen1-3 Marie-Charlotte Deroo-berger2, Brigitte Balme1
CHU: 1 Hospices Civils de Lyon, Institut de pathologie multisite, Hopital, CHU Lyon Sud, Lyon, France 2 Service de dermatologie, CH Fleyriat, Bourg en Bresse, France 3 Université Claude Bernard, Lyon 01, France
Renseignements cliniques:

La patiente de 81ans présente comme antécédents une hypothyroïdie traitée par Levothyrox et une cardiopathie ischémique. Découverte fortuite par son médecin traitant de lésions papulo-nodulaires ecchymotiques violines sur le dos, l’abdomen et le tronc. La patiente est asymptomatique, il n’existe pas d’adénopathies ni d’hépatosplénomégalie, pas d’altération de l’état général. La numération formule sanguine est normale.

Diagnostic proposé: Lymphome B intravasculaire
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Description histologique

Réalisation d’une biopsie au punch sur l’omoplate droite et l’épaule droite. L’étude histologique montre des nodules intradermiques de cellules tumorales atypiques de grande taille, nucléolées,. Ces amas semblent occuper la lumière des vaisseaux dermiques. Cet aspect est confirmé par l’étude immunohistochimique avec l’anticorps anti ERG. Les cellules sont de phénotype CD20+, CD10-, BCL6+, MUM1+ et sur-expriment BCL2 et CMYC. La recherche des ARN EBERs en hybridation in situ est négative. L’index de prolifération Ki67 est évalué à 90%. En FISH, il existe un réarrangement isolé de BCL6. L’étude de la clonalité montre une population monoclonale B.